Ce weekend avait lieu les championnats de France Poussin Benjamin à Saint-Genest-Malifaux (42). Ce sont plus de 260 jeune,s tous qualifiés au préalable dans les championnats régionaux de ligue, qui se retrouvaient pour une compétition au format olympique comme à Tokyo en 2020… avec les 3 épreuves de difficulté, bloc et vitesse.

Le club avait 2 représentantes, Meije en benjamine et Zoé en poussine. Elles vont toutes deux commencer par la journée la plus chargée, à savoir celle du bloc avec 9 blocs proposés et la vitesse avec 2 voies identiques (somme des 2 meilleurs temps).

Zoé, qui était au début plutôt venue « pour voir », va vite se prendre au jeu et se rendre compte qu’elle a toute sa place au milieu des 66 concurrentes de sa catégorie. Elle commence par la vitesse le samedi matin et termine l’épreuve à la 31ème place. Pendant ce temps, Meije entame le bloc et le moins qu’on puisse dire est que les ouvreurs ont soigné le spectacle avec de magnifiques blocs qui nécessitent force, adresse et coordination. Meije sera la seule à sortir les 9 zones et 8 blocs non sans avoir une petite période de doute avant de se reprendre et d’enchaîner les blocs 7 et 9 dans les trente dernières minutes.

L’après midi se poursuit en inversant les épreuves. Zoé comprend assez vite qu’il va falloir se battre et valider un maximum de zones. Elle valide 5 zones et 3 blocs ce qui est une belle prestation vue la difficulté des blocs. De son côté, Meije fait ces 2 runs de calage au niveau de la vitesse avant de se lancer un « contre la montre ». Elle ne cessera d’améliorer son temps et signe le record de la journée avec un 6,40 s. Meije se classe première de la vitesse.

Au soir du premier jour, Meije est devant au général avec 2 premières places. Le classement final s’obtenant par la somme des classements dans chaque catégorie.

Le dimanche, c’est donc place à la difficulté et là encore, les ouvreurs vont proposer de magnifiques voies à la fois physique et technique.
C’est Zoé qui va s’élancer la première dans ses voies. Très concentrée, elle va sortir la première voie aisément, la deuxième sera plus difficile mais topée également. Ce sera plus difficile pour la troisième voie en devers mais c’est surtout dans la 4ème voie que Zoé va « s’accrocher » dans tous les sens du terme pour tomber certes au 1/3 de la voie mais après un très beau combat. Dans la cinquième voie Zoé chute à 5 mouvements de la fin à la sortie du toit. Elle se classe 29ème de la difficulté.

Toujours aussi concentrée, Meije va commencer le contest de difficulté en topant les voies 1 et 2. Dans la voie 3, qui était de loin la voie la plus physique avec une belle avancée en toit, elle va elle aussi livrer un très beau combat avec un lâché de pied qui va lui coûter en énergie. Elle se rétablit et tombe à la sortie du toit. La voie la plus impressionnante sera certainement la voie 4, une voie tout en placement et serrage qu’elle sera la seule à sortir. Meije termine en sortant également la voie 5 non sans avoir hésité au moment du jeté.

Meije se classe première exæquo de la difficulté et remporte le titre en gagnant dans les trois disciplines.

Zoé termine 33ème en atteignant l’objectif fixé par la coach. Elle repart un peu frustrée quand même de ne pas pouvoir pu réessayer les blocs mais surtout une belle expérience.

Un grand bravo à nos deux représentantes et félicitations aussi à Lily ABRIAT de La Dégaine et Alicia SIMON de Chambéry Escalade qui complètent le podium. Bravo au copain Max BERTONE qui lui aussi remporte le titre en gagnant les trois disciplines et un 5,78 s en vitesse…

Un titre national, c’est évidemment tout à l’honneur de l’athlète qui a su répondre présent le jour J. Bravo Meije même si tu étais attendue il ne fallait pas trembler !

Un titre national c’est aussi … une fierté pour la famille, un grand merci à la grande sœur (l’année prochaine peut-être la plus petite des sœurs) et la maman. Une fierté pour le club, merci à tous ceux qui participent activement à la vie du club et qui font que tout cela devienne possible notamment en donnant de leur temps (un merci spécial à Maude qui a coaché pendant mais surtout aussi avant la compétition). La fierté d’une ville, merci au élus pour leur soutient. La fierté aussi d’un département, l’Aube avec qui nous avons un beau projet tourné vers Paris 2024 et enfin la fierté d’une ligue.

On peut aussi remercier la Team Kyou avec un très beau stage de préparation à Innsbruck et la fédération avec le travail qui a été fait également pendant les deux rassemblements nationaux poussin benjamin en amont du championnat.

Et finalement un grand merci au club Canton Grimp’ et ses bénévoles qui accueillaient ces championnats de France.

Rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine avec nous l’espérons encore plus de qualifiés.

On retrouve une partie de l’équipe compétition de Dévers à Briançon ce dimanche pour la dernière coupe de France de la saison à laquelle participeront Yshmaël, Saula et Lucie.

On retrouvera Meije et Zoé sur le microtab la semaine suivante.

Gilles.

Résultats :

Poussine – Zoé RAGON, 33ème au général (29 en difficulté, 35 en bloc et 31 en vitesse)

Benjamine – Meije LERONDEL, 1ère au général (1ère en vitesse, bloc et difficulté)

Les résultats complets

Catégories : Championnat de France

Articles similaires

Championnat de France

Championnat de France jeunes de difficulté 2019

Le week-end des 1er et 2 juin avait lieu à Marseille le championnat de France jeunes de difficulté dans le magnifique cadre du campus de Luminy et la très belle salle du SMUC avec son Lire la suite…

Championnat de France

Championnat de France jeunes de Vitesse 2019 et un titre de vice-championne pour Dévers Troyes

Avaient lieu ce WE 30 et 31 mars les championnats de France de vitesse à Massy. 15m à gravir le plus vite possible. La veille, Bassa Mawen chez les seniors a signé un 5,55s presque Lire la suite…

Championnat de France

Open régional Grand Est 2019 à Champigneulles

Dimanche 10 mars, l’ASPTT Escalade Nancy Champigneulles organisait la coupe de la ligue de difficulté Grand Est. Dévers Troyes a évidemment répondu présent avec 10 représentants surmotivés malgré le départ à 6h du matin et Lire la suite…