Coupe du Monde de bloc de Meiringen

Il est des articles qu’on a moins ou pas encore l’habitude d’écrire, celui-là en fait partie.

Avait lieu ce WE la première coupe de Monde de bloc post-COVID. Organisée à huit clos la compétition rassemblait plus de 170 athlètes (101 hommes et 70 femmes) de 30 nationalités différentes. Le règlement permet jusque 5 athlètes par nation plus la 20taine d’athlètes classés par l’IFSC (International Federation of Sport Climbing).

10 français et françaises étaient présents dont Saula pour sa première participation grâce à sa victoire sur le classement combiné des 2 sélectifs nationaux.

Pour Saula l’émotion était grande en arrivant la veille « je fais un rêve quoi ! entrer dans la salle de  Meiringen ».

Passée l’émotion Saula est vite rentrée dans sa compétition avec une journée du Vendredi assez longue puisque Saula ne passait qu’à 19:00.

Le format coupe du monde pour les qualifications c’est deux circuits en parallèle chacun avec 5 blocs qui peuvent être différents entre les 2 circuits. Pour chaque bloc 5 minutes lecture comprise et 5 minutes de repos entre chaque bloc. Le tour dure 50minutes par athlète.

Bien qu’impressionnée  en rentrant dans la salle, Saula va pouvoir se concentrer et réaliser le premier bloc en 3 essais. Une très belle dalle tout en finesse. Au retour du repos elle va très bien négocié la quasi-totalité du bloc 2 ne réussissant malheureusement pas à se caler pour valider le bloc. Dans le bloc 3 le 2ème mouvement (jeté sur une prise rentrante) pose problème. Le bloc 4 va se révéler aussi difficile avec un double jeté. Saula va par contre mieux négocier le bloc 5 qui était tout aussi difficile avec un cratère à serrer mais ne pourra pas non plus atteindre la zone.

Un premier circuit en coupe du monde plutôt encourageant avec une première partie bien en place et un manque d’intensité dans la deuxième.

Saula reste évidement sur une superbe expérience qui en amènera d’autres c’est certain. Il faut maintenant gagner encore en intensité pour pouvoir enchainer plusieurs tours à ce niveau. On reste sur une très belle dynamique avec comme prochain objectif les championnats d’Europe à Perm en Russie avec un petit (gros) regret celui d’y aller seule sans sa soeur Meije. La motivation ne sera que plus grande.

Un grand merci à l’IFSC, le club alpin Suisse et Haslital Mountain Festival (credit photo) pour l’organisation. Merci également à blockcorp pour les photos.

et pour finir un grand bravo à la copine Oriane qui a su parfaitement répondre présente terminant 2ème derrière Janja Gambret.

 

Coupe du Monde de bloc de Meiringen : Saula 37ème

Catégories : Coupe du Monde